Imprimer

Il y a beaucoup de poncifs quand on aborde le sujet des grands clubs, «  un grand club ne meurt jamais », «  les grands clubs ont une histoire ». Si c’est cela qui définit un grand club sans aucun doute, le Cercle des Nageurs Auscitains fait partie des grands clubs gersois.

Son histoire va commencer à dépasser la mémoire d’un seul Homme et il faudra peut être un jour se pencher sur celle-ci, avant que tous ceux qui en ont fait partie aient disparu.

« Il n’y a pas de grands clubs sans de grands Hommes » fait encore partie de ces poncifs, le 9 février dernier le Cercle des Nageurs Auscitains a perdu l’un de ses dirigeants emblématiques.

En effet, notre institution est née en 1946 et a vu passer bon nombre de dirigeants de qualité, Jean DE LAZZERI fait partie de ces personnes. Il occupa de nombreuses fonctions telles que, président du CNA durant de longues années, fondateur et président du comité départemental de natation ou encore membre du comité régional Midi-Pyrénées de natation durant 4 ans.

Par toutes ses actions, monsieur DE LAZZERI a largement contribué au développement de la natation auscitaine et gersoise. Pour l’ensemble de son œuvre, il s’est vu remettre de nombreuses distinctions, notamment la médaille d’or de la fédération Française de natation en 2004 ou encore la médaille d’or de la jeunesse et des sports en 2010.

A une époque où il n’y avait pas encore de bassin couvert à Auch, il accompagnait toutes les semaines les nageurs du club à Toulouse afin qu’ils puissent s’entraîner dans les meilleures conditions possibles, avant de faciliter localement l’ouverture des classes à horaires aménagés sur les établissements scolaires auscitains.

Son dévouement mais aussi sa vision progressiste de la natation ont permis sans aucun doute au club de se développer (avec presque 1000 adhérents en 1996), de se professionnaliser et de figurer depuis plus de vingt ans parmi les meilleurs clubs d’Occitanie et de France.

L’ensemble des dirigeants du club et les entraîneurs actuels rendent aujourd’hui un hommage unanime à ce grand dirigeant, qui était avant tout un grand homme débordant d’humanité. Nous souhaitons envoyer à sa femme ainsi qu’à ses enfants toute notre sympathie ainsi que notre gratitude.